L'essor des super-bactéries et pourquoi l'agriculture industrielle est responsable

L'utilisation massive d'antibiotiques, de fongicides et d'herbicides dans l'agriculture industrielle contribue à réduire l'efficacité des médicaments humains vitaux. Des gouvernements et des agences intergouvernementales ont créé des comités, des groupes de travail et des lignes directrices pour faire face à l'augmentation de la résistance aux antimicrobiens. Mais aucun ne semble vouloir empoigner le problème à la racine. N'est-ce pas une preuve de plus qu'il est temps de nous distancier de l'agriculture industrielle et de nous tourner vers l'agroécologie et la souveraineté alimentaire à la place? Ceci aiderait aussi à éliminer l'une des causes principales de l'extinction des espèces sur la planète, ainsi que l'un des responsables principaux de la crise climatique.

L'utilisation massive d'antibiotiques, de fongicides et d'herbicides dans l'agriculture industrielle contribue à réduire l'efficacité des médicaments humains vitaux. Des gouvernements et des agences intergouvernementales ont créé des comités, des groupes de travail et des lignes directrices pour faire face à l'augmentation de la résistance aux antimicrobiens. Mais aucun ne semble vouloir empoigner le problème à la racine. N'est-ce pas une preuve de plus qu'il est temps de nous distancier de l'agriculture industrielle et de nous tourner vers l'agroécologie et la souveraineté alimentaire à la place? Ceci aiderait aussi à éliminer l'une des causes principales de l'extinction des espèces sur la planète, ainsi que l'un des responsables principaux de la crise climatique.

Quelle justice pour les riverains des plantations SOCFIN ?

Une action de solidarité avec les communautés affectées par les plantations de SOCFIN en Afrique et en Asie a été menée au Luxembourg ce 28 mai durant l’Assemblée générale de la multinationale. Une dizaine d’activistes ont directement participé à l’AG pour dénoncer ses agissements et réclamer des actions immédiates.

Une action de solidarité avec les communautés affectées par les plantations de SOCFIN en Afrique et en Asie a été menée au Luxembourg ce 28 mai durant l’Assemblée générale de la multinationale. Une dizaine d’activistes ont directement participé à l’AG pour dénoncer ses agissements et réclamer des actions immédiates.

Le groupe Bolloré attrait en justice par des ONG : une action judiciaire inédite

Huile de palme au Cameroun : les juridictions françaises doivent ordonner au groupe Bolloré de respecter ses engagements en faveur des riverains et travailleurs des plantations de Socapalm.

Huile de palme au Cameroun : les juridictions françaises doivent ordonner au groupe Bolloré de respecter ses engagements en faveur des riverains et travailleurs des plantations de Socapalm.

Supermarchés et supérettes : la pollution plastique persiste

Supermarket watch Asia est un bulletin internet trimestriel produit par GRAIN. Destiné aux mouvements sociaux, il est consacré aux évolutions du secteur de la vente au détail et de la distribution alimentaires en Asie. Dans l'éditorial de ce numéro, nous abordons le rôle des supermarchés dans la pollution plastique. L'autre article dans ce bulletin décrit le rôle essentiel des marchés paysans dans les communautés en Indonésie pour mettre en place des économies locales où les femmes sont incluses dans le système des marchés de produits frais.

Supermarket watch Asia est un bulletin internet trimestriel produit par GRAIN. Destiné aux mouvements sociaux, il est consacré aux évolutions du secteur de la vente au détail et de la distribution alimentaires en Asie. Dans l'éditorial de ce numéro, nous abordons le rôle des supermarchés dans la pollution plastique. L'autre article dans ce bulletin décrit le rôle essentiel des marchés paysans dans les communautés en Indonésie pour mettre en place des économies locales où les femmes sont incluses dans le système des marchés de produits frais.

Toutes les crises, LA CRISE

Les diverses crises auxquelles nous sommes confronté-e-s en tant qu’humanité, liées au modèle capitaliste, extractiviste et colonial qui domine aujourd'hui la plupart des sociétés à l’échelle de la planète, ont pris une telle ampleur qu’elles sont non seulement dénoncées par les organisations sociales, qui les annoncent depuis 50 ans, mais elles sont aussi mentionnées dans les rapports officiels des gouvernements, des organismes internationaux et des organismes scientifiques qui n’ont pas été cooptés par les intérêts commerciaux.

Les diverses crises auxquelles nous sommes confronté-e-s en tant qu’humanité, liées au modèle capitaliste, extractiviste et colonial qui domine aujourd'hui la plupart des sociétés à l’échelle de la planète, ont pris une telle ampleur qu’elles sont non seulement dénoncées par les organisations sociales, qui les annoncent depuis 50 ans, mais elles sont aussi mentionnées dans les rapports officiels des gouvernements, des organismes internationaux et des organismes scientifiques qui n’ont pas été cooptés par les intérêts commerciaux.

Retrouvez-nous sur Instagram !

GRAIN a le plaisir d'annoncer l'ouverture d'un nouveau profil Instagram dans lequel nous publierons des annonces ponctuelles de nouvelles publications de GRAIN et autres matériels multimédia produits avec nos partenaires, principalement en français, anglais et espagnol.

GRAIN a le plaisir d'annoncer l'ouverture d'un nouveau profil Instagram dans lequel nous publierons des annonces ponctuelles de nouvelles publications de GRAIN et autres matériels multimédia produits avec nos partenaires, principalement en français, anglais et espagnol.

Livret: 12 tactiques utilisées par les sociétés productrices d’huile de palme pour s'emparer des terres communautaires

Quel que soit l'endroit où elles interviennent, les sociétés productrices d’huile de palme utilisent des tactiques très similaires pour essayer de s'emparer des terres des communautés. Sachant qu'elles peuvent compter sur le soutien des autorités gouvernementales et de politiciens de haut niveau, les sociétés font régulièrement des promesses qu'elles n'ont pas l'intention de tenir. Elles essaient de réduire au silence et de marginaliser ceux qui s'opposent à leurs projets. Elles créent des divisions au sein des communautés.

Quel que soit l'endroit où elles interviennent, les sociétés productrices d’huile de palme utilisent des tactiques très similaires pour essayer de s'emparer des terres des communautés. Sachant qu'elles peuvent compter sur le soutien des autorités gouvernementales et de politiciens de haut niveau, les sociétés font régulièrement des promesses qu'elles n'ont pas l'intention de tenir. Elles essaient de réduire au silence et de marginaliser ceux qui s'opposent à leurs projets. Elles créent des divisions au sein des communautés.

Tensions violentes dans les plantations de palmiers à huile de Feronia en RD Congo

Ce samedi des militaires auraient tiré à balles réelles sur des villageois dans le district d’exploitation de plantations de palmiers à huile de la société canadienne Feronia à Lokutu, suite à des semaines de tension entre les communautés et la société.

Ce samedi des militaires auraient tiré à balles réelles sur des villageois dans le district d’exploitation de plantations de palmiers à huile de la société canadienne Feronia à Lokutu, suite à des semaines de tension entre les communautés et la société.

Bande dessinée « Semences en résistance »

Nous partageons la bande dessinée Semences en résistance réalisée à partir du dessin animé qui ouvre le documentaire Semences : bien commun ou propriété des entreprises ? Ce documentaire a été réalisé en 2017 par un collectif d’organisations latinoaméricaines qui œuvrent sur tout le continent à la défense des semences autochtones, paysannes et locales comme fondement de la souveraineté alimentaire des peuples.

Nous partageons la bande dessinée Semences en résistance réalisée à partir du dessin animé qui ouvre le documentaire Semences : bien commun ou propriété des entreprises ? Ce documentaire a été réalisé en 2017 par un collectif d’organisations latinoaméricaines qui œuvrent sur tout le continent à la défense des semences autochtones, paysannes et locales comme fondement de la souveraineté alimentaire des peuples.

Briser le silence : violences à l’encontre des femmes à l’intérieur et autour des plantations industrielles de palmiers à huile et d’hévéas

Le 8 mars, Journée internationale des femmes, nous nous associons aux femmes qui, dans le monde entier, sont impactées par l’expansion violente des plantations industrielles de palmiers à huile et d’hévéas et appellent à l’action pour l’ARRÊT IMMÉDIAT du harcèlement, des violences sexuelles et des abus à l’encontre des femmes dans et autour des plantations industrielles de palmiers à huile et d’hévéa !

Le 8 mars, Journée internationale des femmes, nous nous associons aux femmes qui, dans le monde entier, sont impactées par l’expansion violente des plantations industrielles de palmiers à huile et d’hévéas et appellent à l’action pour l’ARRÊT IMMÉDIAT du harcèlement, des violences sexuelles et des abus à l’encontre des femmes dans et autour des plantations industrielles de palmiers à huile et d’hévéa !

L’initiative “la Ceinture et la Route” : l’agrobusiness chinois se mondialise

L’initiative de la Chine « la Ceinture et la Route » (BRI en anglais) constitue le plus vaste projet d’infrastructures jamais entrepris de toute l’Histoire. Lancé en 2013 pour mieux connecter la Chine au reste du monde, le projet concerne quelque 90 pays d'Asie, d'Europe et d'Afrique et son coût est estimé à plus de 1000 milliards de dollars. La BRI augmentera aussi la concentration de la production et de la distribution alimentaires dans le monde, exacerbant encore la marginalisation des petits producteurs, des pêcheurs des populations forestières et des communautés rurales. Ce rapport examine quelques questions-clés qui commencent à émerger à la suite de projets liés à la BRI dans différents pays d’Asie et d’Afrique. Ces problèmes concernent l’endettement et les menaces pour la souveraineté nationale, l’accaparement des terres, le déplacement, les violations de droits humains dans les zones de conflit, l’environnement, la santé publique et les violations du droit des travailleurs.

L’initiative de la Chine « la Ceinture et la Route » (BRI en anglais) constitue le plus vaste projet d’infrastructures jamais entrepris de toute l’Histoire. Lancé en 2013 pour mieux connecter la Chine au reste du monde, le projet concerne quelque 90 pays d'Asie, d'Europe et d'Afrique et son coût est estimé à plus de 1000 milliards de dollars. La BRI augmentera aussi la concentration de la production et de la distribution alimentaires dans le monde, exacerbant encore la marginalisation des petits producteurs, des pêcheurs des populations forestières et des communautés rurales. Ce rapport examine quelques questions-clés qui commencent à émerger à la suite de projets liés à la BRI dans différents pays d’Asie et d’Afrique. Ces problèmes concernent l’endettement et les menaces pour la souveraineté nationale, l’accaparement des terres, le déplacement, les violations de droits humains dans les zones de conflit, l’environnement, la santé publique et les violations du droit des travailleurs.