Le 13ème forum de la COPAGEN s’est ouvert ce mardi 2 octobre à Ouagadougou. Durant trois jours les participants venus de neuf pays africains vont partager leurs réflexions et expériences autour du thème : « accaparement des terres, nouvelles générations d’Organismes génétiquement modifiés (OGM) et biopiraterie : quelles menaces sur l’agriculture familiale et l’agro écologie paysanne et quelles solutions durables ? »

[Lire l'article complet]

Les moustiques OGM relâchés au Burkina Faso vont franchir les frontières

Comité Ouest Africain des Semences Paysannes (COASP) | 27 septembre 2018 | OGM | Burkina Faso

La communauté internationale est très inquiète par le récent développement du forçage génétique, notamment par l’expérimentation au Burkina Faso portant sur les moustiques issus de cette technologie. Le problème ne concerne pas uniquement le Burkina Faso. L'objet de l’expérimentation est Anopheles gambiae, espèce présente dans la majorité des pays d'Afrique de l'Ouest et d'Afrique Centrale.

La technologie de forçage génétique est très agressive, elle touche toute l'espèce ciblée. Jusqu’où les gènes forcés vont se propager? Quels pays seront touchés ? Qui peut répondre à cette question ? Il s'agit d'une technologie nouvelle, puissante et mal connue, pourtant elle est sur le point d’être expérimentée sur les humains. Un grand débat est nécessaire pour mieux cerner le problème.

 

[Lire l'article complet]

Bataille autour des semences transgéniques en Afrique

Rémi Carayol, Le Monde Diplomatique | 07 septembre 2017 | OGM | Burkina Faso, Cameroun, Le Kenya, Le Nigeria

Inquiètes du développement des organismes génétiquement modifiés (OGM) dans le monde, plusieurs associations accusent les grands semenciers d’« écocide », ou crime écologique. En avril 2017, elles ont symboliquement fait condamner le géant américain Monsanto sur ce fondement par un « tribunal citoyen » organisé à La Haye. En Afrique, l’affrontement entre les pro- et les anti-OGM ne fait que commencer. 

[Lire l'article complet]

Environ 130 personnes venues d'une trentaine de pays ont participé aux deuxièmes Rencontres Internationales des Résistances (RIR) aux OGM.

[Lire l'article complet]

Jean-Paul Sikeli de la Coalition pour la Protection du Patrimoine Génétique Africain (COPAGEN) présente la situation actuelle des semences en Afrique de l'Ouest

[Lire l'article complet]

En raison de l’importance des menaces écologiques, culturels et sociales que constitue le forçage génétique* obtenu par génie génétique, y compris les menaces visant la biodiversité, la souveraineté nationale, la paix et la sécurité alimentaire, nous, soussignés, appelons les gouvernements de la treizième Conférence des Parties à la Convention sur la Diversité Biologique, conformément au principe de précaution,  à décréter un moratoire.

[Lire l'article complet]

Présente à Ouagadougou à l’occasion des Rencontres internationales de résistance aux Organismes génétiquement modifiés (RIR-OGM), le Pr. Jeanne Zoundjihekpon, enseignante en Génétique à l’Université d'Abomey-Calavi à Coton (Benin), se prononce sur la question des OGM. Cette militante de la société civile explique comment la nourriture à base de transgénique inonde les paysans africains.

[Lire l'article complet]

En 2014, l’Union européenne a investi plus de un milliard d’euros, et la France 521 millions, afin de lutter contre la pauvreté en Afrique subsaharienne (programme NASAN). Or, la Commission « Développement » du Parlement européen considère que cette manne financière, loin de bénéficier aux populations locales, profite surtout aux entreprises multinationales en facilitant leur implantation sur ces nouveaux marchés.

[Lire l'article complet]

Ousmane Tiendrebeogo, Secrétaire général du Syndicat national des travailleurs de l’agropastoral (Syntap), une organisation créée en 1998 pour lutter contre les accaparements de terres et de semences et contre les OGM depuis 2003, est connu pour son franc-parler. Au regard des préjudices subis du fait de la culture du coton BT, il réclame des compensations pour les producteurs burkinabè.

[Lire l'article complet]

A l’invitation du Collectif Citoyen pour l’Agro-Ecologie, les Rencontres Internationales des Résistances aux OGM de Ouagadougou, Burkina Faso, ont réuni des paysans, des paysannes, des syndicats, des scientifiques et des organisations de la société civile, d’Afrique, d’Europe et d’Amérique latine. Elles ont reçu de forts soutiens d’Afrique, d’Océanie, d’Asie et d’Europe. Elles ont reçu de forts soutiens d’Afrique, d’Océanie, d’Asie et d’Europe.

[Lire l'article complet] — [Télécharger la version PDF]

Pays