Au fur et à mesure qu’elle prépare sa sortie de la Corne de l’Afrique, Karuturi Global Ltd, une multinationale indienne du secteur de la floriculture, exige une compensation au gouvernement éthiopien pour une série d’affaires foncières ratées.

 

[Lire l'article complet]

Le 21 septembre 2017, la police a empêché 150 à 200 femmes de se rendre à Pujehun en vue d’exhorter les autorités locales à prendre des mesures contre la société SOCFIN, basée au Luxembourg, qu’elles accusent d’accaparement des terres et d’autres violations des droits de l’homme. Ces femmes, parties depuis la chefferie Malen, ont été stoppées par des barrages routiers mis en place par la police au carrefour Benga, à environ 4 kilomètres de Pujehun, capitale du district de Pujehun, en Sierra Leone. 

[Lire l'article complet]

Les femmes riveraines de la Société Camerounaise des Palmeraies (SOCAPALM) ont donné un point de presse mercredi 27 septembre 2017 à Yaoundé, pour dénoncer le non-respect du cahier de charge de la société française, les agressions sexuelles des hommes en tenues chargés de la sécurité, et l’accaparement des terres.

[Lire l'article complet]

Le militant camerounais de défense de l’environnement Nasako Besingi a été interpellé lundi matin à Mundemba, au sud-ouest du Cameroun, en zone anglophone, où est situé le siège de l’ONG Sefe (Struggle to Economize the Future Environment) qu’il a fondée.

 

[Lire l'article complet]

À l’occasion du 21 septembre, Journée internationale de lutte contre les plantations d’arbres, des femmes de plusieurs pays d’Afrique centrale et occidentale ont pris l’initiative de publier simultanément la pétition ci-jointe.

 

[Lire l'article complet]

Nous, femmes, nous voulons récupérer nos terres et nos forêts de façon à profiter d’une agriculture qui nous nourrit. Nous voulons un changement qui nous assure des moyens d’existence qui permettent une vie saine et épanouie, dans la dignité, pour nos communautés.

[Lire l'article complet] — [Télécharger la version PDF]

Une délégation internationale voyagera dans la région brésilienne de MATOPIBA pour documenter l’impact social, économique, environnemental et sur les droits humains des acquisitions de terres à grande échelle.

[Lire l'article complet] — [Télécharger la version PDF]

Marie Crescence Ngobo coordonne le Réseau des Acteurs du Développement Durable, le RADD, au Cameroun. Le RADD a travaillé avec des femmes, sur le plan économique et sur le plan social en organisant des activités pour que les femmes puissent retrouver leur identité, leur autonomie, de manière à ce que, au niveau de la famille, nous ayons un développement réel, afin de pouvoir améliorer les conditions de vie au sein de la famille.

[Lire l'article complet]

Les organisations paysannes de l'Afrique de l'Ouest constatent que la nouvelle approche de développement de l’agriculture par les "pôles de croissance" ne prend pas correctement en compte les petits producteurs et surtout l’exploitation familiale sur laquelle repose la sécurité alimentaire, voire la souveraineté alimentaire de leurs pays.

[Lire l'article complet]

Des banques suisses sont impliquées dans le commerce controversé de l'huile de palme en Indonésie, dénoncent deux organisations d’entraide helvétiques. Kartini Samon lutte au sein de l’ONG Grain contre l’expansion des plantations industrielles de palmiers dans son pays, principale source d’accaparement des terres. La militante appelle les banques suisses à reconsidérer leurs investissements, en prenant en compte les intérêts des populations locales.

[Lire l'article complet]

Pays