GRAIN : Rapport d'activité 2016 Download PDF Boîte à outils

Boîte à outils

Auteur: GRAIN
Date: 30 mars 2017
Traductions: Español et English
URL raccourcie: /e/5691

Télécharger la version PDF (3,5 Mo)

Imprimer



GRAIN | 30 mars 2017 | Autres publications

 

En 2016, le monde s’est retrouvé confronté à de nombreux défis redoutables. Les grandes entreprises ont poursuivi leurs manœuvres contre les systèmes alimentaires locaux, le contrôle des paysans sur les semences, les terres paysannes et les territoires autochtones. Les communautés et les activistes qui défendent leurs terres et leurs moyens de subsistance ont continué à le faire à leurs risques et périls et ont souvent dû faire face à une répression brutale, voire mortelle. Mais les mouvements populaires tiennent bon.

En Asie, les organisations de femmes, les défenseurs de la santé publique et autres groupes ont travaillé ensemble pour former des alliances contre l’accord commercial supra-régional connu sous le nom de RCEP. Les communautés se sont battues pour protéger des espaces pour les marchés locaux et les vendeurs de rues et se sont opposées aux énormes fusions d’entreprises comme l’acquisition de Syngenta par ChemChina. En Amérique latine, les mouvements sociaux ont monté des actions de résistance substantielles pour mettre fin au Partenariat transpacifique et aux «  lois Monsanto sur les semences » qui seraient une catastrophe pour la biodiversité et la gestion locale des semences. Ils ont résisté à l’accaparement des terres, y compris aux tentatives menées en ce sens par des fonds de pensions européens et américains, et ont réaffirmé le droit des femmes aux terres et aux ressources. En Afrique, des groupes se sont mobilisés pour faire la lumière sur ces transactions foncières controversées, qui impliquent des institutions financières de développement européennes, et ont partagé leurs stratégies pour résister à l’expansion des monocultures industrielles de palmier à huile.

D’un bout à l’autre du monde, un travail énorme a été fait pour protéger et renforcer l’agriculture paysanne à petite échelle qui constitue une solution plus juste, plus démocratique et plus durable pour nourrir les populations. Dans cet objectif, les ateliers de formation et les écoles d’agroécologie  se sont révélés essentiels, tout comme les actions de plaidoyer et de sensibilisation pour faire comprendre au public que l’agriculture paysanne et les marchés locaux sont un élément essentiel de la solution au changement climatique.

En étroite collaboration avec nos partenaires dans les régions et au niveau international, GRAIN s’est efforcé de soutenir tous ces efforts par son travail de recherche et d’information, par la communication et le renforcement des alliances et des capacités. Ce rapport présente les grands points de l’année et expose les défis qui nous attendent.

Pour télécharger le rapport, cliquez ici

 

 

 

blog comments powered by Disqus