Semences de la biodiversité

Semences de la biodiversité était un bulletin mensuel de GRAIN sur la biodiversité et la souveraineté alimentaire, destiné à l’Afrique francophone. En 2010, Semences pour la biodiversité est devenue la responsabilité de la COPAGEN, la Coalition pour la protection du patrimoine génétique africain, un réseau d’Afrique francophone. Depuis lors, Semences de la biodiversité est un bulletin trimestriel produit par et pour la sous-région. GRAIN continue à participer à son élaboration et nous nous sommes notamment engagés à héberger la version PDF de Semences de la biodiversité sur notre site web afin de faciliter sa diffusion internationale.

Attaque contre le privilège des agriculteurs

La question des privilèges des agriculteurs est un sujet brûlant car l'industrie des semences veut avoir le contrôle sur ceux qui produisent des semences - et contrôler le marché. une part importante de l'alimentation mondiale repose sur les semences conservées à la ferme - jusqu'à 90% en Afrique sub-saharienne et 70% en Inde. Même dans les pays industrialisés, les agriculteurs conservent eux aussi les semences plutôt que d'en racheter, si cela les arrange, et s'ils le peuvent. Il y a là encore un marché considérable à saisir pour l'industrie.

La question des privilèges des agriculteurs est un sujet brûlant car l'industrie des semences veut avoir le contrôle sur ceux qui produisent des semences - et contrôler le marché. une part importante de l'alimentation mondiale repose sur les semences conservées à la ferme - jusqu'à 90% en Afrique sub-saharienne et 70% en Inde. Même dans les pays industrialisés, les agriculteurs conservent eux aussi les semences plutôt que d'en racheter, si cela les arrange, et s'ils le peuvent. Il y a là encore un marché considérable à saisir pour l'industrie.

La FAO prend sans complexe le parti des OGM  les besoins de l'industrie de la biotechnologie l'emportent sur ceux des pauvres

L'Organisation Internationale des Consommateurs (OIC) note avec la plus vive inquiétude le parti pris en faveur du génie génétique affiché dans l'argumentaire et les conclusions du rapport de l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) « Biotechnologie agricole: une réponse aux besoins des pauvres? ». En conséquence, l'OIC a signé la lettre adressée, à l'initiative de GRAIN, au Directeur général de la FAO, M. Jacques Diouf, sur la base des objections suivantes:

L'Organisation Internationale des Consommateurs (OIC) note avec la plus vive inquiétude le parti pris en faveur du génie génétique affiché dans l'argumentaire et les conclusions du rapport de l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) « Biotechnologie agricole: une réponse aux besoins des pauvres? ». En conséquence, l'OIC a signé la lettre adressée, à l'initiative de GRAIN, au Directeur général de la FAO, M. Jacques Diouf, sur la base des objections suivantes:

Le poids des mots : Sécurité alimentaire ou Souveraineté alimentaire, Il est temps de choisir ?

Ils sont nombreux aujourd'hui ceux qui ne perçoivent pas bien la différence entre "sécurité alimentaire" et "souveraineté alimentaire". Pourtant, derrière ces mots se cache un enjeu considérable. Opter pour la seule sécurité alimentaire (donc sans souveraineté alimentaire), c'est condamner à la misère un milliard de petits paysans à travers le monde. Expliquons-nous : Deux questions ?

Ils sont nombreux aujourd'hui ceux qui ne perçoivent pas bien la différence entre "sécurité alimentaire" et "souveraineté alimentaire". Pourtant, derrière ces mots se cache un enjeu considérable. Opter pour la seule sécurité alimentaire (donc sans souveraineté alimentaire), c'est condamner à la misère un milliard de petits paysans à travers le monde. Expliquons-nous : Deux questions ?

Le moratoire du Bénin sur les OGM, deux ans déjà !

Le 06 mars 2002, le Conseil des Ministres a adopté un moratoire de 5 ans sur les importations, la commercialisation et la circulation des OGM. Le processus ayant conduit au moratoire est peu connu. Deux ans après cette décision historique, il y a lieu de se demander ce qui a été fait.

Le 06 mars 2002, le Conseil des Ministres a adopté un moratoire de 5 ans sur les importations, la commercialisation et la circulation des OGM. Le processus ayant conduit au moratoire est peu connu. Deux ans après cette décision historique, il y a lieu de se demander ce qui a été fait.

J'ai enfin vu le coton Bt

Le coton Bt a toujours été un objet de curiosité. J'avais lu des millions de mots sur ce sujet – sur des sites web, dans des messages électroniques, et dans les pages des magazines. Ma curiosité a été encore plus forte quand j'ai vu les magnifiques photos publiées dans la revue de la firme Monsanto, Monsanto Journal Biotechnology Update...

Le coton Bt a toujours été un objet de curiosité. J'avais lu des millions de mots sur ce sujet – sur des sites web, dans des messages électroniques, et dans les pages des magazines. Ma curiosité a été encore plus forte quand j'ai vu les magnifiques photos publiées dans la revue de la firme Monsanto, Monsanto Journal Biotechnology Update...